Éducation

Comment le numérique peut changer nos enfants ? 

Le numérique, de nos jours, occupe de plus en plus une place considérable  dans la vie de l’homme qu’il ne l’était auparavant. 
Avec les progrès des technologies numériques cumulés entre 1980 à 2000, « la révolution numérique », l’humanité s’est vue offrir des nouvelles gammes des produits numériques pour « son épanouissement ». La télévision, le téléphone mobile, les ordinateurs (parmi d’autres)  sont devenus des outils dont il semble difficile de s’en passer (malgré que ça reste encore  un privilège pour certains car le moyen n’y est pas). C’est ainsi qu’une société de « tout numérique » s’est constituée au fil du temps. C’est dire qu’il est incontournable aujourd’hui dans notre vie. 
Cependant, qu’en est-il du cas des enfants et de leur éducation dans cet univers de « tout numérique « 
À l’heure actuelle, les enfants sont plus tournés vers la vie numérique qu’ils veulent coûte que coûte reproduire  que la vie du milieu où ils vivent. Avec l’Internet, les médias sociaux, le monde est à leur porté et où ils peuvent faire des nouvelles découvertes, apprendre des nouvelles réalités. Lesquelles découvertes peuvent avoir un impact sur leur éducation, leur manière de voir et de se comporter. Donc le numérique peut faire changer nos enfants en bien comme en mal. 
En bien, en ce sens qu’ils peuvent voyager, sortir de leur contrée pour d’autres sans forcément y être physiquement à travers cela.  Ainsi, n’a-t-on pas raison de dire haut et fort que si notre village n’est pas le monde, le monde est devenu notre village planétaire avec l’ Internet ? Avec les smartphones, on peut permanemment avoir des applications pouvant nous être utiles. De nature, les enfants aiment les jeux et faire du jeu. Ce n’est pas anormal, car en plus de se divertir, ils peuvent apprendre avec.  Quant à la télé, ils peuvent aussi regarder par exemple des films cinémas (dessin animé et théâtre) ou d’autres programmes qui leur sont destinés où ils doivent tirer des leçons de morale qui leur permettrait d’être sage en y trouvant leur héro, leur modèle. 
Toutefois, le pire pourrait se produire, c’est-à-dire que le numérique a une mauvaise influence sur eux. Cela s’est produit quand ils sont laissés à eux sans suivi des parents ni rien. Quand ils sont laissés à eux, ils font ce dont bon leur semble. Avec leur téléphone ( le forfait), ils peuvent avoir librement accès à des sites  n’offrant pas forcément des contenus utiles à leur formation et à la constitution de leur personnalité, par exemple les sites p0rn0gr@phiques. En plus de cela, ils peuvent tomber sur des images choquantes touchant à leur sensibilité ou leur endomammageant psychiquement. Ici, je fais référence aux réseaux sociaux sur lesquels certains utilisateurs se plaisent de poster ou de partager des contenus haineux, incitant à la violence ou encore des vidéos à caractère pornographique  📷 par exemple. On se rappelle de la vidéo d’un viol collectif sur une jeune fille (mise sur Facebook) qui a suscité beaucoup d’indignations au Mali récemment  jusqu’à ce que les auteurs furent identifiés et traduits à la justice ou encore l’image d’un homme d’une soixantaine d’années pris avec une fillette de trois ans dont il voulait abusait sexuellement (un cas de pédophilie) mise en ligne. C’est pour dire que l’enfant exposé à des pareilles images court un grand danger, car il n’est pas mature, fragile, vulnérable.  Outre cela, il ne veut reproduire que ce qu’il voit faire les autres. Donc, ils peuvent vouloir ou tenter de faire l’expérience.
En définitive, il convient de reconnaître que le numérique est un moyen incontournable dans notre vie dont il est difficile de s’en passer malgré  tout il reste un privilège pour certains. 


Toutefois, les enfants aussi doivent en profiter. Mais, nous devons  tâcher de les surveiller de près  pour qu’ils en fassent bon usage. Aussi, assurer que cela ne soit pas un handicap pour eux d’apprendre leurs leçons et faire leurs exercices à domicile. Ce qu’ils apprennent dans la télé ou dans les bases de données en ligne ne doit pas prévaloir sur ce enseigné à la maison ou à l’école. C’est en cela, la vie numérique ne peut être que bénéfique pour eux, et pour leur épanouissement. Sinon le contraire pourrait être produit s’ils sont laissés à eux. Vous êtes prévenus chers parents ! 


 

Publicités