Éducation, Droits de l'homme

Monologue d’un enfant manqué d’éducation…

Salut ! Dans quelques heures, ce sera la rentrée des classes. Les enfants vont devoir reprendre le chemin de l’école comme ils en ont droit, mais disons qu’ils n’y seront pas tous.

Moi, Aïssata, bientôt j’aurai 15ans. Cela fait 6ans que je suis privée d’école dans mon village comme beaucoup d’autres d’ici ou d’ailleurs. Oui, six ans que j’ai vu mes rêves brisés. Il y a six ans, j’étais encore sur le banc comme j’en ai bien droit.  J’étais le chouchou de mon école, l’aimée et la respectée de mon école. Mon directeur d’école, Alpha, était comme un père pour moi, il me soutenait et me traitait comme sa fille benjamine Alima car, à ses dire, j’avais du potentiel en moi et j’avais besoin d’être aidée pour devenir la grande dame que je souhaiterai devenir.

Oui, j’étais une fille brillante à l’école. Je travaillais dur pour surclasser mes camarades de classe et pour continuer à nourrir des forts espoirs en moi. Mon professeur, Aliou, avait l’habitude de me dire que la seule façon pour une fille de devenir autonome, de nos jours, est d’étudier et de se fixer des objectifs à atteindre. Je voulais être une fille instruite et autonome comme notre institutrice, madame Jeanne l’est.

Je rêvais de devenir une infirmière, une grande infirmière, quand je serais grande et avoir fini mes études pour soigner les malades comme le faisait Tantie, Faty, au dispensaire. J’aime bien son métier et je la prenais pour modèle. Mais voilà que je suis privée de mes études depuis que ces méchantes personnes sont devenues les maîtres du village. Ils ont forcé Monsieur Alpha et autres qui s’occupaient de nous à l’école à quitter le village et l’école est fermée depuis. Cela me rend triste et je ne sais plus quoi faire. Il m’arrive souvent de faire un tour là-bas pour me conforter et prier pour que Alpha revienne ici. Il me manque et je sais aussi que je lui manque. Si ce n’est pas que ma mère a refusé, je suis déjà partie avec eux depuis comme il le voulait.

Attendez ! Papa est de retour, il faut que je fasse comme tout va bien sinon il sera triste à me voir ainsi.

À suivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s